Catherine Aeschimann

Titulaire d’une licence en Sciences de l’éducation, Catherine Tinivella Aeschimann (Genève, 1965) se spécialise en soutien pédagogique. Elle termine en juin 2021 un CAS en Animation et médiation théâtrales à la Manufacture de Lausanne. Convaincue d’une émancipation possible par l’art et la culture, elle imagine des actions pédagogiques plurielles autour de la lecture, de l’écriture et du jeu. Un Labo d’écriture initié par Fabrice Melquiot ainsi que plusieurs stages au POCHE/GVE ancrent son désir d’explorer l’écriture dramatique. Après plusieurs textes inédits, son monologue The final countdown (2018) est mis en scène par Julien George dans le cadre du dispositif « Le théâtre, c’est (dans ta) classe » pour le théâtre Am Stram Gram. Son texte Nuées est publié par les éditions Koïnè au printemps 2021. C’est avec la bourse « Nouvel.le auteur.e 2021 du canton de Genève » qu’elle entame un triptyque dont le fil rouge est la disparition.

 

Foto: Maurice Aeschimann
Foto: Maurice Aeschimann