Daniel de Roulet

Daniel de Roulet, né en 1944, à Genève a gagné sa vie comme architecte et comme ingénieur dans l’informatique. Ces vingt dernières années il s’est consacré à un cycle romanesque constitué de dix romans. Ils retracent, à travers l’histoire de deux familles, l’épopée du nucléaire qui va d’Hiroshima à Fukushima, du triomphe de la science à la mise en cause de sa démesure. Ce cycle romanesque fait actuellement l’objet d’un essai de déconstruction/reconstruction à travers des outils numériques, travail de thèse à l’EPFL.

Daniel de Roulet est par ailleurs l’auteur de récits de voyages, dont « Tous les lointains sont bleus » paru chez Phébus, et d’essais critiques, dont « Tu n’as rien vu à Fukushima » et « Écrire la mondialité ». La mondialité est pour lui, au contraire de la mondialisation, le côté positif de la nouvelle donne contemporaine qui permet d’envisager une suite à la modernité, qu’il s’agisse de l’écriture ou de la politique des biens communs.

Sur son site, l’auteur rend compte régulièrement de l’avancement de son travail

Pour le mentorat : Prose en français

www.daniel-deroulet.ch
Foto: Heloise Jouanard
Foto: Heloise Jouanard