Antoinette Rychner

Antoinette Rychner naît en 1979. Elle se forme aux Arts Appliqués à Vevey puis travaille comme technicienne dans divers théâtres en Suisse romande, avant de conjuguer ses passions en écrivant pour le théâtre. Ses pièces sont montées et publiées : La Vie pour rire (m.e.s. Robert Sandoz, 2005, Théâtre du Concert, Neuchâtel) ; L’Enfant, mode d’emploi (m.e.s. Françoise Boillat, 2009, Théâtre du Pommier, Neuchâtel) ; De mémoire d’estomac (m.e.s. Robert Sandoz, 2012, coprod. TPR, Am Stram Gram et CDN Besançon ; Lansman, 2011) ; Intimité Data Storage (m.e.s. Jérôme Richer, 2012, Théâtre Saint-Gervais, Genève ; Les Solitaires Intempestifs, 2013). Antoinette Rychner conçoit l’écriture au cœur des arts vivants, notamment lors de sa résidence au Théâtre du Grütli en 2010/2011, ou en collaboration avec le chorégraphe Philippe Saire (2011/2012). En automne 2014, elle propose une performance d’écriture intitulée FROST, créée au Théâtre ABC, La Chaux-de-Fonds. Diplômée de l’Institut Littéraire Suisse en 2009, Antoinette Rychner publie aussi des récits : Petite collection d’instants-fossiles (L’Hèbe, 2010) et Lettres au chat (D’Autre part, 2014). En janvier 2015 paraît son premier roman, Le Prix, dans la collection « Qui vive » chez Buchet Chastel. Il lui vaut le prix Dentan 2015, et un prix suisse de littérature 2016.

Foto: Yvonne Böhler
Foto: Yvonne Böhler